Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRANSCANTÁBRICA. Étape 6 : La Uña - Puebla de Lillo.

TRANSCANTÁBRICA. Étape 6 : La Uña - Puebla de Lillo.

Il est temps de poursuivre notre grande aventure. Les 36 heures de repos au village de la Uña se sont révélées bénéfiques pour le corps et le moral. Aujourd'hui, nous allons voir de plus près le Massif des Mampodres, traverser le Col de Tronisclo et passer la nuit dans un petit hôtel de la Pueblo de Lillo, une bourgade touristique des Montagnes Léonaises.

La variété et la beauté des paysages des sierras sauvages que nous traverserons ne peut que ravir et surprendre les explorateurs que nous sommes. L'errance à la recherche des antiques chemins des bergers et à travers des pâturages où des impressionnants mâtins léonais font preuve d'une agressivité dissuasive dès qu’on s'approche des troupeaux qu'ils ont pour mission de garder, nous a servi à déterminer l'itinéraire le plus logique pour cette étape hors sentiers battus.

Fiche technique :

Durée totale sans les arrêts : 6h30.

Dénivelé positif cumulé : env. 600 m. Distance : 17 km.

Difficulté : Le terrain est facile. Seule l'orientation pourrait poser problème à ceux qui ne suivraient pas scrupuleusement les indications de l'itinéraire de la première moitié de cette étape.

Sources d’eau : Il est envisageable de refaire les provisions en eau à la fontaine de La Uña et à l’auberge de Maraña. Des nouvelles occasions ne se présenteront qu’à partir de Cofiñal.

Description :

De la Uña, nous avons d'abord tenté de rejoindre la route de Maraña par un ancien sentier des pâtres. Cependant, le labyrinthe des sentes et des bouts de pistes rend cette recherche désastreuse. Après avoir finalement rejoint le bitume de la route en dévalant une pente herbeuse hors sentier, nous avons conclu d'un commun accord, avec l'ami Rubén, qu'il aurait été préférable de suivre cette même route depuis le tout début.

Une heure et quinze minutes après notre départ, nous entrons dans le village de Maraña, que nous découvrons en marchant le long de son interminable rue principale. Le brouillard s'éclaircit soudain sous la lumière des premièrs rayons du soleil matinal, et les silhouettes fantastiques du massif des Mampodres surgissent dans toute leur gigantesque splendeur, au Sud, derrière les bâtiments de la Plaza del Ayuntamiento.

À la sortie du village, l'auberge de Maraña (1h50) est l’occasion d'une longue pause café, avant de poursuivre notre périple.

Après l'auberge, en poursuivant par la route, on dépasse un semblant de piste, à gauche, pour tourner sur une deuxième piste (toujours à notre gauche), traversant le ruisseau de Cagüezo et se dirigeant vers le Collado del Tronisclo, un large col herbeux qu'on devine avec un œil montagnard aguerri plein Ouest. À mesure que la longue piste pastorale monte en multiples lacets, le décor change. D'abord, ce sont les crêtes dentelées de las peñas del Mediodía qui ne cessent de subjuguer le regard. Ensuite, des défilés rocheux impressionnants surplombant la piste attirent l'œil. On parvient enfin au Col (Collado del Tronisclo, 1665 m, 3h40). 

Un bon chemin, bien tracé, descend ensuite en direction de la vallée du Rio Porma, passe une cabane de berger, rejoint la forêt, devient piste, et, après avoir vagabondé à travers les bois, rejoint la Route LE333. Suivant le tracé de cette dernière plein Sud, nous ne tarderons pas à atteindre le bourg de Cofiñal.

Malheureusement, à partir de là, la façon la plus rapide de retrouver le terminus de notre étape reste toujours cette même route poussiéreuse et asphaltée. Il nous faudra presque trois heures pour arriver, depuis le col, jusqu'à l’hôtel réservé à la Puebla de Lillo (6h30 après le départ de La Uña, sans compter les pauses et les arrêts).

 

TRANSCANTÁBRICA. Étape 6 : La Uña - Puebla de Lillo.
TRANSCANTÁBRICA. Étape 6 : La Uña - Puebla de Lillo.TRANSCANTÁBRICA. Étape 6 : La Uña - Puebla de Lillo.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article