Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRANSCANTÁBRICA, Étape 10 : Felmín - Villamanin.

TRANSCANTÁBRICA, Étape 10 : Felmín - Villamanin.

Sans être l'étape la plus intéressante de la grande traversée, le segment situé entre Felmín et Villamanin a cependant le mérite d'être l'un des plus faciles. Les paysages tout au long du parcours sont très sympathiques et, malgré un certain dénivelé, les 19 km de marche se font avec une aisance presque déconcertante.

À Valporquero del Torío on peut, en s'écartant un court laps de temps de l'itinéraire principal, visiter les fameuses grottes de Valporquero.

À Villamanin, les randonneurs trouveront plusieurs petits supermarchés alimentaires, et les plus affamés d'entre eux pourront se remplir la panse grâce au  très généreuses portions du restaurant Ezequiel.

La vue du Col de Formigoso et les paysages du chemin de descente raviront vos yeux et vous feront oublier le peu de fatigue que la montée vous aura imposé.

Fiche technique :

Les notes de la traversée ayant été perdues suite à ma chute d'une méchante crête rocheuse au cours de l'ultime étape, les horaires et les distances sont annoncés avec la mention "environ", de façon approximative et purement indicative.

Durée : environ 4h30 à 5h. Dénivelé positif : 600 m. Distance : environ 19 km. Difficulté : aucune, malgré l'absence de balisage. Terrain facile, orientation évidente. Sources d'eau : Prevoir de grosses réserves d'eau dès le départ. Mis à part la fontaine du village de Valporquero, aucune autre occasion de remplir vos gourdes ne se présentera avant la partie finale.

Les 4 km et demi qui séparent Felmín (1070 m) de Valporquero se font par une route goudronnée. Cette partie initiale de notre itinéraire permet d'admirer les belles silhouettes des montagnes rocheuses, certaines toutes proches, au Sud (à notre gauche) et à l'Est (derrière nous), à mesure que nous montons les lacets de la route.

1h, 1360 : Valporquero del Torío. On dépasse rapidement les dernières maisons du village pour s'engager sur une piste qui progresse au milieu des pâturages.

Après avoir dépassé une cabane (ouverte, propre, vide) et une fontaine à sec, on se rapproche inexorablement du Collado de Formigoso. La piste devient une simple trace dans l'herbe. Aucun balisage. On visera le col le plus proche.

Col de Formigoso (2h20 environ, 1659 m). Un panorama montagnard, immense et de toute beauté. On aperçoit une partie de nos étapes suivantes : la crête de las Trés Marías, le massif de la Montaña de Luna. On peut y voir également une partie des montagnes des massifs d'Arbas, sans oublier, bien sûr, la Reine de la Cordillère  - la très fameuse Peña Ubiña.

L'itinéraire de la descente, du côté opposé  du col, est similaire à celui de la montée, mais à l'envers : d'abord une simple trace dans l'herbe, ensuite un large chemin.

Le chemin passe par moments à travers des magnifiques sous-bois. Rapidement, on rejoint une piste (à droite). Après un passage au-dessus d'une autoroute, la piste traverse des près à vaches et rejoint les premières maisons de Villamanin.

Si on ne s'arrête pas en ville pour manger ou faire ses courses, il faudra encore une demi-heure pour trouver le confort de l'Hostal-Restaurante Golpejar, situé entre Villamanin et Golpejar de la Tercia.

 

TRANSCANTÁBRICA, Étape 10 : Felmín - Villamanin.
TRANSCANTÁBRICA, Étape 10 : Felmín - Villamanin.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article