Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRAVERSÉE TRANSCANTÁBRICA, Étape 9 : Felechosa - Felmín.

TRAVERSÉE TRANSCANTÁBRICA, Étape 9 : Felechosa - Felmín.

Le matin du 9ème jour de la traversée débute sous le signe de la mélancolie. Rubén,  blessé, arrête l'aventure. Je l'accompagne à son autobus en partance pour Oviedo.

Je ne mesure pas encore à ce moment-là l'ampleur de l'énorme défi que je me suis fixé pour la journée. Ce sera en effet une véritable épreuve d'endurance, mais également et surtout - une belle course émaillée de nombreux paysages extraordinaires. 

Aujourd'hui, les souvenirs se basculent dans ma mémoire : Le contraste saisissant entre les pentes fortes, la fraîcheur et les couleurs verdoyantes de la vallée del Pino, l'un des joyaux de la montagne asturienne, et les paysages semi-desertiques des montagnes de León, aux flancs herbeux brûlés par le soleil impitoyable de l'été, le hameau endormi de Canseco, la longue marche solitaire sur la piste et le long de la route...

Mais remontons le fil du temps à ce fameux début de matinée... L'autobus emmène mon ami Rubén. Je me mets en marche.

Je poursuis seul, désormais. Moins de deux kilomètres de marche sur la route jusqu'au panneau indiquant le départ de l'itinéraire de les foces del Pino. Ensuite, les choses sérieuses commencent. L'inclinaison de la piste, dès le début, est très forte. La pente restera fort raide jusqu'à la Majada Caniecha.

En moins d'une heure cependant on atteint déjà les gorges (las foces) del Pino. La montée se poursuit. 1h45 : J'atteins les premiers bâtiments de la Majada Caniecha (1500 m). Peu après, une source fraîche permet de renouveler mes réserves d'eau potable. Au col de Caniecho (1537, 1h55), il faut dévier un peu vers la gauche, en contrebas, du côté opposé, pour retrouver une piste se dirigeant vers la Vegarada. La piste descend d'une bonne centaine de mètres en dénivelé, puis, après avoir dépassé deux carrefours, remonte en pente douce et régulière, jusqu'au Port de la Vegarada (1560 m, 2h40). 

Sur la crête montagneuse située à l'ouest, on repère une brèche située à droite du Pico Faro. Il convient de se diriger vers ce côté-là, de préférence le long de la clôture séparant les provinces de Asturies et de León, en jonglant avec quelques menus obstacles du terrain, pour repérer finalement un sentier qui file droit devant, vers le pied de la crête.

Et voici quelle a été probablement mon erreur :

Au lieu de poursuivre le sentier en direction de la brèche, aux 3/4 du chemin j'ai préféré dévier vers la gauche, hors sentier, pour gravir el Pico Faro (2112 m) par des pentes extrêmement incommodes (4h30). 

En théorie, derrière la brèche, un sentier permet de contourner les portions raides pour aboutir élégamment sur le col précédant le sommet. Dixit : les sources Wikiloc. En théorie, oui... Je ne l'ai pas vérifié.

La descente du Pic jusqu'au col (1935 m, 5h) ne pose aucun problème. Ensuite, il n'est pas très compliqué de trouver des passages aisés permettant de descendre vers une sorte de plateau. Peu après avoir dépassé une cabane pastorale, on trouve un large chemin qui devient ensuite une piste.

Cette très longue piste nous conduit jusqu'au hameau (désert) de Canseco (1250 m, 6h40 en marchant très vite). Sur la place du village, une nouvelle source permet de remplir les gourdes et le camelback vidés depuis belle lurette par la soif due aux heures d'efforts continus. 

On rejoint ensuite Cármenes, un village distant de 6 km, par la route (8h).

L'hôtel de Cármenes étant complet, je me retrouve dans l'obligation de poursuivre la marche jusqu'à Felmín (6,5 km de plus!), ce qui porte la distance de marche totale de mon étape à 34 km (!) (et avec 1600 m de dénivelé positif svp...!). Autrement dit, un véritable petit exploit.

L'Hostal Restaurante El Pescador de Felmín est une excellente adresse que je conseille à tous ceux qui projettent un jour de venir se perdre dans ces belles montagnes.

Fiche technique :

Distance : 34 (voire 35) km. Dénivelé positif : 1600 m. Difficulté technique : plusieurs portions partiellement hors sentier. Sources d'eau : Majada Caniecha, Canseco. Vente des boissons à l'hôtel-restaurant de Cármenes. Temps : 9h20.

 

 

 

 

TRAVERSÉE TRANSCANTÁBRICA, Étape 9 : Felechosa - Felmín.
TRAVERSÉE TRANSCANTÁBRICA, Étape 9 : Felechosa - Felmín.
TRAVERSÉE TRANSCANTÁBRICA, Étape 9 : Felechosa - Felmín.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article